Paroisses de Marloie - On - Hargimont

Feuille Paroissiale Actuelle

Eglise Saint-Georges (Paroisse Saint-Isidore)/Marloie

 

Horaire des célébrations et temps de prière

Messes Dominicales
Samedi : 18h00 à l’église
Dimanche : 9h45 à l’église

Messes en semaine
Lundi, mercredi et vendredi : 18h00 à la chapelle de semaine
(le mercredi, la messe est chantée)

Adoration
Le mercredi de 11h00 à 18h00, à la chapelle de semaine. 

Chapelet
Tous les jours de semaine à 18h00 ou après la messe, à la chapelle de semaine

—————————————————-

A propos de …

Marloie

Ancienne dépendance liégeoise de l’abbaye de Saint-Hubert, Marloie possédait vraisemblablement déjà une église dès le XIIe siècle (citée dans une Bulle du Pape Innocent II de 1139), mais l’édifice le plus ancien dont nous gardons des traces est une chapelle du XVIIe s., construite quasiment à l’emplacement de l’église actuelle. Une pierre sculptée en clé de voûte affiche le millésime 1606 autour d’un blason inconnu, probablement celui d’un des seigneurs ayant tenu l’exploitation de la Vieille Cense voisine. Elle se trouve maintenant enchâssée dans une petite chapelle dédiée à saint Isidore reconstruite en 1977 près du plateau agricole dit du Gerny.

Après les tourments de la Révolution française, la paroisse de Marloie sera fondée officiellement le 28 avril 1895, et l’abbé Antoine Daras en sera le premier curé. Il trouve alors la chapelle dans un piteux état et trop petite pour les célébrations. Elle sera donc démolie et une église paroissiale sera construite à l’emplacement actuel en 1895. Le village se développant, notamment grâce à la ligne de chemin de fer Namur-Luxembourg qui vient d’être construite, l’édifice sera agrandi en 1905 d’une travée supplémentaire pour la nef, d’un baptistère et d’un perron au porche d’entrée.

Le dimanche 21 mai 1944 à midi, un avion allié anglais tire une rafale sur un train allemand stationné en gare de Marloie. Sa cargaison de 450 tonnes de TNT explose et rase le village. La catastrophe fait 43 morts et des centaines de blessés. L’église n’échappe pas aux dégâts. Le toit vient s’effondrer à l’intérieur de la nef et les murs sont déstabilisés : elle doit être démolie. On aménagera alors le Cercle St-Georges, salle paroissiale, en église provisoire. Ce sanctuaire de fortune servira durant près de dix ans.

Pourtant, dès cette année 1944, Victor SARLET, un architecte marlovanais, se penchera sur la réalisation des plans d’une nouvelle église. Un avant-projet de style néo-roman sera finalement abandonné au profit de cette nouveauté architecturale complète, intégrant déjà des idées pré-Concile Vatican II.
C’est en 1954 qu’on posera la première pierre de la nouvelle église qui sera consacrée le 17 octobre 1956. Principalement construite en béton armé, elle était résolument moderne pour son époque. C’est tout un ensemble cohérent qui sera réfléchi par l’architecte, intégrant un vaste parvis, une chapelle de semaine, le presbytère et ses jardins, dans une construction soignée jusqu’en ses moindres finitions.

Si la paroisse est consacrée depuis 1680 à SAINT ISIDORE de Madrid, patron des laboureurs, l’église, elle, est dédiée à SAINT GEORGES, comme la précédente.

Eglise Saint-Laurent/On

Horaire des célébrations

Messes dominicales :
Le 1er samedi du mois : 19h00


 

A propos de …

On

Ce village est implanté sur le versant sud de la vallée de la Wamme. La proxilité du chemin de fer et du plateau du Gerny sur les hauteurs a permis le développement d’une activité agricole et d’une carrière importante.
Avec Jemelle, Rochefort et Han-sur-Lesse, la région de On est la plus importante de Belgique en matière d’hydrologie souterraine : la circulation souterraine de trois rivières, (Wamme, Lesse et Lhomme) y a creusé de vastes réservoirs d’eau.
Le village présente plusieurs bâtiments remarquables des 18e et 19 siècles, comme la ferme Toussaint reconvertie en logements.

Eglise Saint-Laurent
Eglise de style néogothique bâtie en 1874-75. La chaire de vérité date du 18e siècle.

Eglise Saint-Gobert/Hargimont

Horaire des célébrations

Messes Dominicales :
Le 3e samedi du mois : 19h00



 

A propos de …

Hargimont

Le village s’étire sur 796 ha et comprend le hameau de Jemeppe séparé d’Hargimont par le ruisseau de la Hédrée. Ces deux sites possèdent quelques constructions remarquables : à Jemeppe, le château monumental en quadrilatère entouré de douves et muni d’un donjon rectangulaire du milieu du 13e siècle et de tours d’angle ; à Hargimont, les fermes dites de l’Hôpital et de la Commanderie, qui étaient sous l’Ancien Régime propriété de l’Ordre de Malte

Eglise Saint-Gobert
C’est la seule église de Belgique qui ait comme patron saint Gobert (chevalier croisé devenu moine cistercien au 13e siècle). Il s’agit d’une construction néo-classique de 1874.Les vitraux sont de Maurice Rocher (1952-57).

Chapelle Saint-Christophe

Au coeur du hameau de Jemeppe, dans l’ancien cimetière désaffecté, cette chapelle en moellons de calcaire, désacralisée aujourd’hui, est composée d’une nef romane classée en 1952 et d’un choeur du 17e siècle